Ruben Fernandez s’impose à Maggiora

Ruben Fernandez s’impose à Maggiora

Si les courses MX1 n’ont pas été franchement disputées lors de l’ouverture du national Italien de Maggiora avec la domination de Tim Gajser, les manches MX2 nous auront offerts bien du spectacle. On note une troisième victoire de général pour Ruben Fernandez sur les courses d’intersaisons, après avoir dominé les deux premières épreuves du championnat Espagnol.

Parti second derrière Kevin Horgmo lors de la première manche, Ruben Fernandez parvient à prendre le meilleur sur le pilote Norvégien qui baisse de rythme dans la boue de Maggiora à la mi-course. Non content de déborder Kevin Horgmo, Ruben Fernandez parviendra à creuser un écart de 15 secondes sur le pilote SM Action GasGas, et colle près d’une minute trente à Gianluca Facchetti, troisième du premier débat après une course en solo.

Loin – 11e – en première manche après une poignée de chutes, Nicholas Lapucci se ressaisit et signe une grosse seconde manche à Maggiora. Parti dans le top 5, le pilote Fantic emboîte le rythme de Ruben Fernandez et se débarrasse de Fachetti puis d ‘Horgmo en suivant la progression du pilote Espagnol. Dans les derniers tours, les deux garçons se livrent à un gros duel pour la victoire de manche et se doublent à plusieurs reprises; c’est finalement le pilote Italien qui aura le dernier mot au guidon de sa 250 deux temps et s’imposera en seconde manche. Avantage toutefois à Ruben Fernandez au général.

Du positif pour Kevin Horgmo ce weekend. Le pilote Norvégien qui s’apprête à redescendre sur l’Europe 250 après une saison 2020 compliquée en mondial MX2 mène 12 tours en tête ce dimanche et monte sur la seconde marche du podium (2-3) derrière le pilote Honda 114 Motorsports Ruben Fernandez (1-2). Malgré sa onzième place en première manche, Nicholas Lapucci parvient à truster la troisième marche de cette première épreuve Italienne (11-1).

On retrouve Gianluca Facchetti (3-4) et Yuri Quarti (4-17) dans le top 5 de journée. Première sortie en compétition pour Joel Rizzi sur la 250 (16; 32-12 ) et weekend compliqué pour Tim Edberg (25; DNF-14 ).

Images: Bavo

Médias