Lucas Coenen signe le doublé à Mantova

Lucas Coenen signe le doublé à Mantova

Back to back. Auteur du doublé lors de la dernière épreuve disputée à Trentino, Lucas Coenen a joué la surenchère à Mantova ce mardi en s’adjugeant les deux manches facilement. Le pilote 9MM Bud Racing Kawasaki n’a laissé que des miettes à ses adversaires en survolant les deux débats. Avec 5 victoires lors des 6 dernières manches de la saison, Lucas Coenen s’empare de la troisième place finale du championnat en débordant Kay Karssemakers à l’issue de cette ultime épreuve du championnat d’Europe 125 2021. Auteur d’un début de saison difficile – avec 3 manches blanches – on se demande ce qu’il en aurait été si l’espoir Belge avait fait preuve de la même domination/régularité dès le premier baissé de grille de l’année.

Lucas Coenen impérial à Mantova@MXGP

Si Lucas Coenen s’impose au terme de la journée, c’est le pilote Marchetti KTM Valerio Lata décroche le titre de champion d’Europe, au terme de la première manche.

Lors de cette première manche EMX125, Lucas Coenen a laissé tout le monde sur place. Le jeune pilote Belge s’est emparé du holeshot, a signé les meilleurs chronos, et a rapidement collé 10 secondes d’avance à son poursuivant direct; derrière, du drama pour le titre.

Alors qu’il s’était emparé de la seconde place de la manche en débordant Ferruccio Zanchi, Bobby Bruce voit sa machine rendre l’âme à 7 minutes de la fin de manche. Contraint à l’abandon, le pilote Britannique offre alors le titre à Valerio Lata au terme de la première manche. 7ème en début de course, Lata aura du mal à trouver son rythme et chutera en fin de manche pour finalement terminer en 6ème position. Alors qu’il était bien parti pour concéder de gros points à Bobby Bruce, le voilà titré champion d’Europe 125 au terme de la première manche.

Le titre au terme de la première manche pour Valerio Lata

Devant, Lucas Coenen fait cavalier seul et s’impose avec 15 secondes d’avance sur Cas Valk et Karlis Reisulis. Top 5 pour Scott Smulders & Ferruccio Zanchi. 6ème, Valerio Lata devance Raul Sanchez, Alexis Fueri, Marc-Antoine Rossi et Andréa Viano. 17ème place pour Xavier Cazal, 21ème place pour Diego Haution, abandon pour Mathis Barthez.

En seconde manche, Lucas Coenen réalisera de nouveau le meilleur départ devant Bobby Bruce et Ivano Van Erp. Si le pilote Bud Racing ne sera pas en mesure d’ouvrir le même écart qu’en première manche, il s’assurera assez de marge pour ne jamais être inquiété. Ivano Van Erp s’emparera de la seconde position en fin de manche en débordant Bobby Bruce alors que Valerio Lata, longtemps quatrième, se fera déborder par Kay Karssemakers dans le 11ème tour.

Karlis Reisulis, Scott Smulders, Cas Valk, Bradley Mesters et Raul Sanchez complètent le top 10 de cette seconde manche alors que Marc-Antoine Rossi termine en 11ème position après un premier tour bouclé hors du top 15. Xavier Cazal termine 16ème tandis que Diego Haution (24e) et Mathis Barthez (26e) échouent aux portes des points. Alexis Fueri est contraint à l’abandon dans le 3ème tour.

Crève coeur pour Bobby Bruce en première manche avec un abandon sur problème mécanique

Au terme de la journée, Lucas Coenen (1-1) monte de nouveau sur la plus haute marche du podium et devance Karlis Reisulis (3-6) et Cas Valk (2-8). Scott Smulders (4-7) et Valerio Lata (6-5) complètent le top 5 de journée. Marc-Antoine Rossi (9-11) s’adjuge la 10ème place de cette épreuve finale. 14ème place pour Alexis Fueri, 19ème place pour Xavier Cazal, 26ème place pour Diego Haution et 28ème place pour Mathis Barthez.

Mention spéciale pour la jeune Lotte Van Drunen (23-24) qui s’approche de ses premiers points en championnat Européen parmi les garçons.

Après un titre de champion du monde 85 décroché en 2019, Valerio Lata rajoute une ligne à son palmarès avec un titre de champion d’Europe 125. Il devance Bobby Bruce au classement final de 33 points, et Lucas Coenen de 43 points. Kay Karssemakers et Ivano Van Erp complètent le top 5 final.

Marc-Antoine Rossi termine sa première saison d’Europe 125 en 8ème position avec un podium et une victoire de manche à son actif. 10ème place pour Alexis Fueri qui aura loupé les deux premières épreuves, et ensuite remplacé Haakon Osterhagen au sein de l’équipe Fantic Factory Maddii Racing. 13ème place finale pour Xavier Cazal. 27ème place finale pour Diego Haution, 30ème place finale pour Adrien Petit, 32ème place pour Nicolas Duhamel et 56ème place pour Toni Giorgessi.

Médias