National 125: La plaque rouge pour Axel Bruhaux

National 125: La plaque rouge pour Axel Bruhaux

En l’absence de Nicolas Dercourt sur la troisième épreuve du championnat de France National 125, la plaque rouge de leader du championnat était à prendre, et c’est Axel Bruhaux qui, in extremis, repart de Gaillac Toulza avec le leadership du championnat, avec un petit point d’avance sur le pilote Picard, blessé à la cheville à l’entraînement.

Redescendu en 125 après quelques saisons en 450, Axel Bruhaux repart avec la plaque rouge à l’issue des deux manches disputées ce weekend, mais le pilote du Motoclub Marle et Voharies n’a pas terminé sur le podium de journée à Gaillac Toulza.

Ce weekend, c’est Anthony Guidolin qui s’adjuge son premier succès de la saison à Gaillac Toulza; auteur du meilleur temps de son groupe, Anthony Guidolin est parvenu à mettre derrière lui la déconvenue de l’abandon sur problème mécanique survenu en seconde manche à Nozay. Un holeshot et une victoire en première manche après une courte bataille avec Victor Quiniou puis un départ top 10 pour revenir arracher une troisième place synonyme de victoire de journée en seconde manche. Arrivé huitième au championnat, Anthony Guidolin grimpe les échelons au championnat et s’empare de la quatrième place provisoire.

Anthony Guidolin – archives -@Florian Photographie

Sur la seconde marche du podium de journée, on retrouve un solide Victor Quiniou qui n’était plus monté sur le podium depuis l’épreuve de Nozay, en 2019. Le pilote remplaçant de Bastien Guillaume au sein de la structure 3RG Racing signe un 2-4 en manches et devance Rémy Mordret (5-2) au général de journée; pour les meilleurs tours en manches, c’est Rémy qui s’y colle à Gaillac Toulza.

C’est Axel Bruhaux (3-6) qui termine en 4ème position ce weekend; au pied du podium, mais avec la plaque rouge tout de même.  Aurelien Declercq – second à Crisolles – complète le top 5 de journée avec un 4-9 en manches.

Rémy Mordret – archives – @Sebastien Petiot

Mention spéciale pour Mickael Lamarque qui vient rafler la seconde manche avec une moto empruntée après avoir rencontré un problème mécanique dès les essais chronos, l’empêchant de faire la première manche avec sa 125CR. Mickael (DNS-1) intègre le top 10 de journée devant Quentin Nowak (9-8), mais derrière Gino Stefanni (8-5), Damien Bordignon (7-7) et Yannick Ginesta (6-10).

Au championnat, tout est encore possible; alors que Nicolas Dercourt prenait le large aux points, voilà que le top 5 n’est plus séparé que de 11 petites unités. Tout ce petit monde cherchera une nouvelle fois à se départager les places d’honneur lors de la quatrième épreuve à Plounerin (22), le 11 juillet prochain.

Médias